jeudi 28 avril 2011

L'harmonium sous toutes ses couleurs à ETEL (56)

Concert. L'harmonium sous toutes ses couleurs

Hymne à l'harmonium Debain restauré, le concert de Pâques, dimanche, à Notre-Dame-des-Flots, a mis en lumière toute la subtilité de cet instrument. «Nous avons volontairement laissé de côté l'électronium (l'orgue électronique)», expliquait le talabarder Jean-François Talmont qui, grâce à l'accompagnement de cet harmonium, présent sans être écrasant, a pu jouer la gradation en introduisant plusieurs pièces à la flûte avant de passer aux bombardes. Avec le violon de Marie-Claude Clerval, dans «La Folia», de Corelli, l'harmonium savait aussi porter la musique dans la nuance et l'émotion. Ces qualités ont été remarquées par le chef d'orchestre Paul Kuenz qui, comme le rapportait Jean-Yves Gouiffès, a manifesté un intérêt en vue d'un éventuel enregistrement de «La Petite messe solennelle», de Rossini, avec cet instrument.


Aucun commentaire: