samedi 22 janvier 2011

Un harmonium anglais sauvé de l'oubli

Massif mais ouvragé, l'objet trône sur un palier, dans l'ancien presbytère de Varetz, au nord-ouest de l'agglomération briviste. La qualité de son bois et sa finition, du chêne sculpté et ciré, font tout de suite sentir qu'on se trouve face à un objet de valeur.
Jean-Pierre Charliaguet, le maire de Varetz, l'avait depuis longtemps pressenti.
Depuis, l'instrument, unique en France, a été classé Monument historique (en 2009). Mais il garde tout son mystère. Si on sait qu'il est issu de la manufacture londonienne Bells & Co, aucun document n'a permis de comprendre comment il avait pu finir à Varetz. .
Après restauration, Jean-Pierre Charliaguet entend bien le réinstaller dans l'église de Varetz, pour accompagner certains offices.

Aucun commentaire: