dimanche 17 octobre 2010

Etel (56) - Retour de l'harmonium Debain à l'église

Pascal Auffret qui a restauré l'harmonium Debain de l'église, est heureux qu'il soit entre les bonnes mains de Jean-Yves Gouiffes.</P>
L'harmonium a été inventé par le Français Alexandre Debain qui en déposa le brevet en 1842. Celui d'Etel a été acheté en 1880. C'est pour la valeur de ce patrimoine que grâce à la collaboration de la municipalité (6 100 €) et de l'association Harmonie orgue Etel (600 €), la restauration de l'instrument a pu se faire.
En juin, Pascal Auffret de Saint-Nazaire a pris en charge l'harmonium. « J'ai tout démonté, explique l'artisan. Il fallait dérouiller la transmission mécanique et en refaire le réglage. J'ai déposé 491 anches qui étaient oxydées, le vert-de-gris apparaissait. J'ai ensuite tout remonté, réglé et accordé. La soufflerie a pu être sauvegardée. » Pascal Auffret garantit son intervention dix ans avec un entretien régulier.
L'instrument possède quarante commandes et boutons de registres, trois genouillères. L'église a de nouveau résonné aux sons des graves de ce beau Debain.
Jean-Yves Gouiffes organiste, va passer de nombreuses heures à découvrir et exploiter le potentiel de cet harmonium.
Un concert inaugural aura lieu le samedi 13 novembre, à 20 h 30 avec une oeuvre de César Franck, harmonium, violoncelle et harpe avec le choeur des Quatre vents de Riantec.
Ouest-France  15 octobre 2010

Aucun commentaire: