mardi 20 juillet 2010

Cléguer. L'harmonium retrouve sa place 26 ans après


L'église a retrouvé son vieil harmonium après 26 ans d'absence. En mauvais état, il avait été remisé durant deux décennies au presbytère, faisant place à un instrument électrique. Avec le concours de l'association Harmoniums en péril, il vient de regagner le choeur. Il animera de nouveau les offices, grâce aux trois organistes: Roger Le Pape, Evelyne Dodeur et Anne Dréan. 
Un vieil «Alphonse Rodolphe» 
Pour redonner son lustre au vieil instrument «Alphonse Rodolphe», Dominique Boissy, musicien et cheville ouvrière de l'association qui veille à préserver le patrimoine que représentent les harmoniums, n'a pas manqué d'ouvrage. «Cela m'a demandé 42heures de travail, réparties sur quatre mois. Il a fallu le démonter entièrement, car il avait beaucoup souffert et les boiseries étaient attaquées. Il a été nécessaire de refaire le pédalier, les plaques d'aspirations et de remédier aux bricolages hasardeux réalisés au fil du temps». 
De la fin du XIXesiècle 
Pour le restaurateur, l'harmonium cléguérois qui possède sur son couvercle une plaque stipulant que l'instrument a reçu deux médailles d'or aux Expositions universelles de Paris de1879 et1889, daterait de la fin du XIXesiècle. «C'est un harmonium de belle facture. Pour que chacun puisse s'en rendre compte, en complément de l'utilisation lors des messes, un concert pourrait avoir lieu lors du pardon de Saint-Gérand, en octobre prochain», indique Roger Le Pape qui souligne que la restauration a été financée par la paroisse sous forme de don à l'association «Harmoniums en péril».

Aucun commentaire: